Identité et comportement des investisseurs

Des comportements différenciés selon les types d’investisseurs

Dans le cadre de ce baromètre, 500 acteurs ont été identifiés comme actifs dans le financement des startups en 2015. Ces investisseurs se répartissent en cinq grandes catégories :

  • Les fonds d’investissement se sont positionnés sur près de 60% des transactions réalisées en 2015, sur des levées d’un montant moyen de 3,8 M€. Ils financent des startups de tout âge. Leurs investissements se sont globalement concentrés sur les secteurs d’activité les plus dynamiques : le marketing (17% des levées), les applications et technologies d’entreprise généralistes (10%) et l’image & media (8%). Ils investissent principalement en Ile-de-France (57%)
  • Les business angels concentrent leurs investissements sur les startups plus jeunes (2.4 ans en moyenne) et sur des levées plus limitées (1,5 M€ en moyenne). Les secteurs privilégiés en 2015 ont été les secteurs du marketing (15%) et de l’Image & des Medias (12%) et des RH, de la formation (10%)
  • Les entreprises marquent une préférence pour les startups matures (3 ans en moyenne) et se positionnent sur des levées plus importantes (6,7 M€ en moyenne). On constate un positionnement fort sur les FinTech (11%), le marketing (8%) et le transport (8%)
  • La BPI se positionne de manière marquée sur les entreprises matures (3.7 ans en moyenne), sur des montants moyens importants (5,6 M€), avec une couverture plus large du territoire (53% des levées en province) que les autres investisseurs
  • Le crowdfunding se développe mais reste faible (6% des levées de 2015). Les levées portent sur des startups plutôt jeunes, pour des montants limités (0,5 M€ en moyenne). De manière notable, il apparaît que ce mode de financement est utilisé principalement par les secteurs impliquant un impact local (loisirs et tourisme notamment)

 

Grph-8

 

 

Développement des investissements étrangers, en particulier sur les levées importantes

Les investisseurs étrangers se sont positionnés sur 14% des levées de 2015, en augmentation de 30% sur un an. Ils se distinguent notamment des investisseurs français par le montant moyen des levées auxquelles ils participent (8,3 M€ au global, 10,6 M€ pour les acteurs basés aux Etats-Unis).

 

Grph-9

 

 

 

Voir notre méthodologie
© Capgemini Consulting & eCap Partner